Vous prévoyez de passer une semaine à Rome ? Eh bien, vous avez de la chance ! De nombreux visiteurs de la Ville éternelle commettent l'erreur de ne réserver que deux ou trois jours, puis visitent toutes les attractions de leur liste dans la précipitation. Mais vous n’êtes pas de ceux-là, vous savez que la meilleure façon de découvrir la ville, c'est de la parcourir lentement, en s’arrêtant pour déguster un expresso italien et un cannoli quand l’envie vous prend. 

Il y a tant de choses à voir et à faire à Rome, il vous faudra bien sept jours pour vraiment profiter et vous imprégner du lieu. N’oubliez pas cependant que les files d’attente dans les attractions les plus populaires peuvent vous faire perdre beaucoup de temps. Après avoir lu cet article, décidez donc des attractions que vous voulez absolument voir et réservez des billets coupe-file quand c’est possible !

 

Premier jour : la Rome antique

Man photographing the Roman Forum at dawn

 

Bonne nouvelle ! La plupart des attractions les plus prisées de Rome sont facilement accessibles à pied. Il est parfaitement possible, par exemple, de découvrir les ruines antiques du Colisée, du Forum romain et du Palatin en une seule journée. Commencez par le Colisée, pénétrez à l'intérieur et fermez les yeux tout en imaginant le rugissement de la foule qui hurlait pour que les voleurs et les escrocs soient jetés aux lions il y a de cela 2 000 ans. Déambulez dans les avenues du Forum romain, admirez les immenses arcs, les temples en ruine, les grandes colonnes et les effrayantes statues sans tête avant de vous diriger vers la colline du Palatin. C'est ici, parmi les fleurs sauvages, les ruines et les vues imprenables sur la ville antique, que Romulus et Remus, les fondateurs mythiques de Rome, auraient été élevés par une louve.

S'il vous reste assez d'essence dans le réservoir après tout cela, passez votre première soirée en ville à découvrir l'atmosphère de la Piazza Navona, avec sa fontaine du Bernin magnifiquement illuminée, ses amuseurs de rue, ses églises et ses palais de contes de fées.

 

Deuxième jour : Villa Borghese et quelques autres incontournables

Couple throwing coins over their shoulders into the Trevi Fountain in Rome

 

Cette journée est un peu mouvementée et vous souhaiterez peut-être sauter une ou deux étpes pour y revenir lors d'une journée moins chargée, faites comme vous le sentez. 

Commencez votre matinée par une visite du Panthéon, l'une des structures romaines les mieux préservées de l'Antiquité. Découvrez son portique aux 12 immenses colonnes corinthiennes, ses sols en marbre en damier et son impressionnant dôme en béton doté d'un oculus, une ouverture centrale qui permet à la lumière du soleil (et à la pluie) de pénétrer à l'intérieur. La fontaine de Trévi se trouve à moins d'un kilomètre de là. Car, peut-on vraiment dire que l'on a visité Rome avant de s'être frayé un chemin dans la foule pour jeter sa pièce ? Un autre kilomètre vous amène au pied de la Place d'Espagne. Préparez-vous à monter les 135 marches jusqu'au sommet, où se trouve la majestueuse église Trinità dei Monti.

Passez l'après-midi à explorer les somptueux jardins à la française et les villas exquises de la Villa Borghese. Profitez-en pour visiter la Galleria Borghese, où l'on peut admirer le Saint-Jérôme de Caravage, la Déposition de Raphaël et la sculpture Apollon et Daphné du Bernin. Ou bien, si vous en avez assez, commandez-vous un gelato crémeux et restez assis sur les pelouses à regarder les gens passer pendant quelques heures.

 

Jour 3 : Trastevere

The Basilica of Santa Maria in Trastevere, Rome

 

Une semaine à Rome mérite sans aucun doute que l'on passe au moins une journée à explorer les ruelles pavées médiévales et les splendides piazzas du Trastevere, un quartier tranquille situé juste en aval du Vatican. C'est là que vous trouverez de magnifiques églises, des maisons de couleur ocre drapées de vignes et de jardinières fleuries. Vous y trouverez aussi certaines des meilleures pizzas de ce côté de Naples, minces, croustillantes, cuites au feu de bois et fraîchement sorties du four.

Une promenade sur la colline du Janicule permet de découvrir de vastes panoramas sur la ville et de photographier nombre d’attractions de la ville. Vous pourrez admirer une imposante statue de Garibaldi à cheval, une fontaine monumentale du XVIIe siècle avec des sculptures en marbre représentant des aigles et des dragons, et même un superbe jardin botanique.

 

Jour 4 : Musées et autres

The Capitoline Wolf bronze in the Capitoline Museum's Palazzo dei Conservatori

 

Si les objets de collection anciens vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Les musées du Capitole, situés au sommet de la colline du Capitole, sont accessibles par un long et gracieux escalier conçu par Michel-Ange. Dans les musées, vous pourrez découvrir des statues classiques, des bronzes médiévaux, des poteries romaines et un véritable trésor en termes de peintures et de sculptures, allant de Caravage à Rubens en passant par Titien et van Dyck. Parmi les points forts (et, croyez-nous, il y en a beaucoup !), citons la célèbre statue du Gaulois mourant et le symbolique Loup du Capitole, une grande pièce de bronze représentant les mythiques Romulus et Remus allaités par la louve qui les a élevés.

Ensuite, promenez-vous en aval de la rivière pour tenter votre chance avec la Bouche de la Vérité (Bocca della Verità), un masque médiéval en marbre qui vous invite à placer votre main dans sa bouche, au risque de vous la faire arracher si vous avez déjà menti. Puis, avec l'espoir d'avoir toujours vos deux mains intactes, rendez-vous sur la colline de l'Aventin pour l'une des plus belles vues de la ville : le dôme de la basilique Saint-Pierre encadré par une allée de cyprès parfaitement entretenus, vu à travers le trou de serrure d'une porte sans prétention. Magique.

 

Jour 5 : La voie Appienne

Rome's ancient Appian Way

 

Une promenade sur la voie Appienne est un must absolu lorsqu'on passe une semaine entière à Rome. Semblant figée dans le temps, cette ancienne voie romaine est restée en grande partie inchangée depuis que Jules César y a fait marcher ses armées, il y a 2 000 ans. La belle avenue pavée s'étend sur environ 65 km au sud de la ville (nettement plus courte qu'à son apogée, lorsqu'elle allait jusqu'à Brindisi !) Au-delà des pins majestueux qui bordent la route se trouvent des champs contenant des dizaines de monuments anciens à explorer. Il s'agit de catacombes, de mausolées, de temples, de thermes romains et de bien d'autres choses encore. Prenez un vélo pour couvrir plus de terrain et faites-en une vraie journée d’aventures, apportez un pique-nique composé de salamis et de fromages achetés au marché sera la cerise sur le gâteau.

 

Jour 6 : Les musées du Vatican

Woman reading a map in the Vatican City, Rome

 

Il va sans dire que le Vatican doit faire partie de votre itinéraire à Rome et qu'il vaut la peine d'y consacrer une journée entière, juste au cas où vous seriez subjugué par la beauté du plafond de la chapelle Sixtine pendant trois heures (ce qui n'est pas totalement impossible, mais pas non plus recommandé, à moins que vous ne souhaitiez ramener une minerve chez vous en souvenir de votre séjour). Parmi les autres points forts du complexe muséal du Vatican, citons la Transfiguration inachevée de Raphaël, une ancienne statue de marbre représentant le prêtre troyen Laocoön et ses fils attaqués par des serpents de mer. Citons également une galerie de tapisseries des XVIe et XVIIe siècles. Pensez à observer attentivement le plafond de cette dernière, bien qu'apparemment sculpté en relief, il est en fait complètement plat. Cela est dû aux peintres du XVIIIe siècle, dont l'habileté à peindre les ombres et les lumières leur a permis de créer une illusion 3D tout à fait convaincante.

 

Jour 7 : Achats de souvenirs

Souvenirs of Rome including a mug and a selection of fridge magnets

 

Vous n'avez pas encore acheté de souvenirs à ramener chez vous ? Vous feriez mieux de vous rendre au marché de Campagna Amico, près du Circus Maximus. C'est là que vous trouverez les meilleurs produits locaux, car tout ce qui est vendu ici est cultivé, élevé, pressé, cuit ou brassé dans un rayon de 100 km. Faites le plein de vins fruités du Latium, d'huiles d'olive extra vierges et de charcuterie fine à offrir à vos amis et à votre famille. Puis, dirigez-vous vers les principaux lieux touristiques de Rome pour trouver les bibelots à la mode dont vous avez désespérément besoin dans votre vie : porte-clés du Colisée, boules à neige de la Fontaine de Trévi et figurines en plastique du Pape François sont autant d'objets à acheter. 

 

Faites des économies sur votre semaine à Rome

Vous l’avez certainement compris, même si passer la semaine à Rome vous permettra de visiter la ville sans vous presser, vous risquez quand même de passer une semaine bien chargée. Pour profiter au maximum et accéder à toutes les attractions de votre liste sans vous ruiner, il suffit de réserver votre pass Go City. Grâce à Go City, plus vous visitez, plus vous économisez !